lumiere-parasite_728x272-zoom

Enjeux du projet

Le projet se doit de modéliser la lumière parasite générée dans l’instrument SPICA et concevoir des éléments mécaniques permettant d’atteindre le niveau maximal spécifié.

Prestation fournie par Sophia Conseil

Le pôle optique a fourni un design d’éléments mécaniques (dit « baffles ») et les propriétés optiques des différents composants de l’instrument permettant d’atteindre le niveau de lumière parasite spécifié. Cette étude a notamment compris :

  • La modélisation sous ASAP de la lumière parasite, spéculaire et diffusée, atteignant le plan focal et générée par les éléments mécaniques dans la bande infrarouge thermique (baffles, structures, barres de l’araignée, radiateur) et par les sources naturelles dans le champ (lumière zodiacale, Lune, Terre, etc.)
  • Le dimensionnement des différents baffles (baffle extérieur, baffle du miroir primaire, baffle du miroir secondaire) afin d’éliminer un maximum de rayons parasites atteignant le plan focal
  • La définition des revêtements pour chaque élément mécanique et la caractérisation de leur émissivité, leur coefficient de réflexion spéculaire et leur TIs
  • L’identification des éléments majeurs vus par le détecteur

Résultats obtenus

Un design respectant les spécifications données a été fourni au client.

Pôle chargé du projet : Centre d’Expertise Optique & Détection